banner griffon
banner griffon ph

ISABELLE BRIAND

FEMME, CHEF D'ENTREPRISE & COACH SPORTIF

On peut concilier les paradoxes et les extrêmes : par exemple posséder une détermination puissante frisant l’ascèse pour son projet et concevoir de tout perdre sur une mauvaise mise, ou pratiquer une activité sportive régulière,  intensive et détester la compétition ; travailler sur l’esthétisme corporel sans pour autant renoncer à la haute gastronomie, avoir crée une entreprise à 40 ans, après avoir crée sa vie de famille…

C’est la synthèse que réussi à incarner Isabelle Briand 48 ans, chef d’entreprise dans le domaine du coaching sportif, qui se revendique avant tout femme et inspiratrice de nombreux projets artistiques…

Il est vrai que la pratique sportive fut son abécédaire de jeunesse ; avec 2 parents professeur de sport et entraîneurs sportifs conduisant à la baguette 3 jeunes filles dans une existence spartiate faite de longues heures d’entraînement et compétitions chaque week-end. Mais ceci avec un succès mitigé puisque s’il est vrai que l’une des sœurs devint championne olympique de biathlon (Anne Briand Albertville en 1992), Isabelle fut gravement blessée à l’âge de 17 ans ; hernie discale engendrée par tous ces mouvements mal fait sur un corps encore adolescent. Cette blessure fut sa bénédiction pour « mettre un terme définitif à la pratique de tous ces sports par trop rébarbatifs ! ».

« Toute ma jeunesse a été hantée par la compétition sportive et j’ai détesté la compétition.
Je crois que notre société, notre monde souffre de trop de compétition. On n’a plus que ce mot à la bouche. La seule personne contre laquelle je veux livrer bataille, c’est moi-même ! »

Après cette salvatrice blessure, libre de ses mouvements Isabelle se lance dans une existence qui alliera toujours pratique sportive et art.

Baccalauréat, première année de DEUG en mathématiques, concours d’entrée à l’école des arts décoratifs de Strasbourg, cours de dessins avec professeurs émérites, formation en ferronnerie d’art et sculpture, puis divers brevets d’état sportifs (« sports pour tous », natation, métiers de la forme), elle change de lieu, de métiers, de style…cherche sa voie. Elle crée une famille, un enfant.

« Pour moi, la révolution totale de ma vie, c’est la création d’entreprise. Créer une entreprise, c’est un peu mettre au monde un enfant.
Aujourd’hui, je me confonds totalement avec mon entreprise. Ibé, c’est moi, c’est le nom avec lequel je signais mes toiles et dessins ! Sport et art sont indissociables pour moi ».